Johnston et Thomas évoquent eux un résultat disjoint très intéressant avec des grands moments de divertissement et des sections plus étranges[17]. Nous avons raté quelque chose dans ce film. La solution pour résoudre ce problème est l'enregistrement d'une nouvelle piste sonore, technique banalisée pour les musiques issues du monde télévisuel ou cinématographique sous le terme d'« enregistrement studio » ou « seconde troupe[123] ». Tim Hollis et Greg Ehrbar rappellent que la musique joue une part importante dans le succès des productions Disney[56]. Toujours à sa poursuite, Alice rencontre Tweedle Dee et Tweedle Dum. En tant que monument littéraire, l'œuvre est en effet sous la surveillance de nombreux puristes prêts à la défendre contre les altérations excessives[22]. Pendant que le révérend Robinson Duckworth se charge de ramer, Charles Dodgson improvise pour Alice et ses deux sœurs également embarquées, Edith (huit ans) et Lorina (treize ans), l'histoire fantastique d'une petite fille (justement appelée Alice) après qu… Robin Allan considère, dans son étude sur les emprunts de Disney à l'Europe, qu’Alice est la dernière œuvre expérimentale du studio et que ses racines sont plus dans les compilations des années 1940 que dans les contes traditionnels et l'art européens[43]. Il l'offre à Alice Liddell comme cadeau pour le Noël de l'an 1864 et le fait lire à son ami et mentor George MacDonald ainsi qu'à ses enfants, qui apprécient le livre. En revanche pour Grant, ces critiques sont sans raisons et se sont transformées avec le temps en éloges, notamment sur la justice rendue à l'œuvre de Lewis Carroll[40]. ». Au trio, s'ajoutent Bob Hilliard, Sammy Fain, Gene de Paul et Don Raye[58]. 2:07. Brode note que certaines scènes du film ont eu des interprétations connotées comme la phrase « On peut apprendre plein de choses des fleurs »[127] ou la scène de la Chenille sur son champignon[128]. Koenig explique cet arrêt par la sortie du Alice au pays des merveilles (1933) réalisé par Norman Z. McLeod pour la Paramount[22]. Malgré cela le projet n'est pas achevé, des idées présentes dans certains scénarios n'étant abandonnées que tardivement comme la scène de la Simili-tortue et du Griffon encore prévue dans une version de 1949[43]. Pour Grant, cet épisode judiciaire fait partie des taches dans l'histoire Disney[13]. Le Dodo propose ensuite de brûler la maison et rassemble tous les meubles pour en faire du bois. Il voit dans le Chat de Chester un deus ex machina qui tente d’accaparer la vedette en intervenant tout au long de l'intrigue, mais pas pour les bonnes raisons[84]. Alice au Pays des Merveilles - Livre - Dirigé par Pierre Lambert, spécialiste reconnu de l'histoire du cinéma d'animation, cet ouvrage de collection rend hommage pour la première fois aux artistes qui, entre 1939 et 1951, ont participé à la création d'Alice au pays des merveilles, l'un des films cultes de Walt Disney. Michael Barrier compare cette participation d'Huxley à celle de Dali : « ces associations n'ont abouti à rien[42]. ». Sa production débute à la fin des années 1930. Walt Disney qui avait d'abord indiqué qu'il souhaitait qu'Alice ait un accent « international », cède à la pression en choisissant finalement la jeune Anglaise Kathryn Beaumont[13] (qui prête également ensuite sa voix à Wendy dans Peter Pan). En 1950, Kathryn Beaumont est également choisie pour donner sa voix au personnage[79], même si elle possède, selon Grant, quelques défauts, passant d'un accent anglais sur-joué à l'accent des hauts dignitaires écossais[20]. La suie fait éternuer Alice et Bill s'envole dans les airs. Une petite fille seule dans une maison de fou. La scène du Morse et du Charpentier expose une morale sous-jacente : pour Pinsky, si l'on quitte sa mère et le monde connu pour l'inconnu, on risque d'être confronté au danger[88] (Brode ajoute une interprétation de cannibalisme à la scène, les bébés huîtres étant dévorés par le Morse et le Charpentier[146]). Retrouvez les 3458 critiques et avis pour le film Alice au Pays des Merveilles, réalisé par Tim Burton avec Johnny Depp, Mia Wasikowska, Matt Lucas. Alice au pays des merveilles (Alice in Wonderland), sorti en 1951, est le 17e long-métrage d'animation et le 13e « Classique d'animation » des studios Disney. Sur le conseil de son ami, Charles Dodgson décide de soumettre le livre pour publication. Edition : Gallimard. Cette diffusion permet aux studios de récolter 14 500 USD[117] mais aussi de promouvoir le parc à thème Disneyland alors en construction. Elle n'a rien d'autre à faire que de se retrouver face à une [situation] folle, l'une après l'autre, et cela jusqu'à la fin [de l'histoire], « vous mettez un loup, une petite fille, vous faites dire à cette dernière qu'il a « de grands yeux » et le public accepte le film comme une adaptation du, « [l'histoire] dépend beaucoup trop de l'imagination du lecteur », « une enfant d'aujourd'hui, curieuse de tout et n'importe quoi. Grant explique le regain d'intérêt pour le film dans les années 1970 par une convergence avec la culture psychédélique hippie[40]. Mais, ayant oublié la clé sur la table, elle doit manger un biscuit sur lequel est inscrit « Mangez-moi » qui la fait grandir exagérément. Si, toute réflexion faite, vous en veniez à conclure que vous préféreriez que l’on s’en abstînt, cela mettrait fin au projet. Le succès que le livre connaît alors ne s'est plus jamais démenti depuis. La mort en 1942 de Churchill permet de dater ces chansons à la période de la première phase de production, entre 1938 et 1941. Des milliers de livres avec la livraison chez vous en 1 jour ou en magasin avec -5% de réduction . Gargoyles, le film : Les Anges de la nuit, Buzz l'Éclair, le film : Le Début des aventures, La Cour de récré : Les petits contre-attaquent, La Cour de récré : Rentrée en classe supérieure, La Bande à Picsou, le film : Le Trésor de la lampe perdue, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Alice_au_pays_des_merveilles_(film,_1951)&oldid=177685877, Film avec une musique composée par Oliver Wallace, Univers d'Alice au pays des merveilles de Disney, Page utilisant une présentation en colonnes avec un nombre fixe de colonnes, Page pointant vers des bases relatives à l'audiovisuel, Page pointant vers des bases relatives à la bande dessinée, Page pointant vers des bases relatives à la musique, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Article contenant un appel à traduction en anglais, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Donald Merck, Irving Bacon, Henry Travers, Georges Barrier, Billy Gilbert, Percy Kilbride. Nous avons raté quelque chose dans ce film. L'âge de Kathryn permet d'estimer la production de ce film à la fin de l'année 1948, début 1949, et d'en déduire le début de l'animation. Au bord d'une plage, le Morse et le Charpentier devisent sur la vie, le Charpentier voulant balayer le sable de la plage, le Morse préférant manger. Mais la folie de ses hôtes provoque de nombreuses péripéties sans qu'Alice ne puisse boire ou raconter son histoire. Les aventures, dans leur … La Seconde Guerre mondiale met le projet en pause. » Le 14 janvier 1939, Disney souhaite que « le film soit comique... comique pour le public américain » mais « qu'Alice reste une Anglaise[35]. Alors que sa sœur lui lit une histoire, Alice s'ennuie… jusqu'à ce qu'elle aperçoive passer près d’elle, un lapin blanc, vêtu d'une redingote avec une montre à gousset. Là encore, c’est à l’occasion des 150 ans d’Alice au pays des merveilles que les éditions De la Martinière jeunesse ont eu la brillante idée de nous présenter une interprétation éblouissante du chef d’œuvre de Lewis Carroll. Adapté du célèbre conte de Lewis Carroll, "Alice au pays des merveilles" (1951) est encore un autre grand classique de Walt Disney. À la fin des années 1960, le film retrouve un regain d'intérêt auprès de la population étudiante et universitaire[9],[92]. Maltin précise que la sortie du film-homonyme de marionnettes créa la confusion dans certaines villes où les deux étaient diffusés mais n'affecta en aucune manière le résultat général au box-office[110]. Le spin-off de One Upon a Time a pour héroine le personnage d'Alice aux pays des merveilles crée par Lewis Carroll. Echoes fade and memories die. Ce personnage conçu pour éviter un long monologue a été remplacé par un autre ayant la même fonction, la Poignée de porte[13]. ». Disney, voulant protéger son film, saisit les tribunaux pour demander que la sortie du film franco-britannique soit repoussée de 18 mois au motif que la sortie de son propre film était prévue dès 1938[9],[13],[109]. Comme voulu par l'auteur, il n'y a pas de progression logique des événements dans l'œuvre de Carroll[22], raison première de l'écriture des différents livres sous un pseudonyme : de son vrai nom Charles Lutwidge Dodgson, il était pasteur, professeur de mathématiques et auteur de livres d'algèbre[27], donc officiellement dépositaire d'une certaine raison. Les protagonistes des classiques Disney se font une idée neuve de la vie à travers la magie de la fantaisie. Au printemps 1947, avec les bonnes critiques de Mélodie du Sud (1946), le projet Alice est réintégré à la liste des films en production, sortant donc de celle des projets en sommeil[50]. Koenig rapproche ce succès tardif de celui connu par Fantasia (1940) lors de sa ressortie en 1969, motivé par son univers graphique et sonore proche de l'influence des psychotropes hallucinogènes[120],[129]. Le Dodo et Bill le lézard ont été animés par Wolfgang Reitherman[77],[83]. Livraison chez vous ou en magasin et - 5% sur tous les livres. Perdue au beau milieu de la forêt de Tulgey, Alice découvre des animaux plus bizarres les uns que les autres dont des oiseaux-marteaux et des oiseaux-crayons qui fabriquent des panneaux indicateurs lui déconseillant de marcher sur les Mome-raths. Le Lapin blanc apparaît alors, naviguant sur son parapluie, avant de s'enfoncer dans la forêt. Dans un parc, une jeune fille prénommée Alice, juchée sur un arbre, écoute de manière distraite sa sœur Anne lui faire une leçon d'histoire tout en jouant avec son chat Dinah. Pour Beck, certains éléments du film sont méritoires tels que les couleurs développées par Mary Blair ou la séquence comique et bien rythmée de la fête de non-anniversaire ; de même la scène des fleurs qui chantent est digne des meilleures Silly Symphonies[9]. Frère aîné d'une famille de onze enfants, dont une majorité de filles, Charles Dodgson a raconté sa tristesse d'être séparé de ses sœurs au collège, de sa crainte et de son dégoût des garçons qui l'entouraient toute la journée et a dit des petites filles : « Elles sont les trois quarts de ma vie ». Son auteur préconise de « changer radicalement [l'histoire] [...] et d'oublier la majeure partie du matériel de Carroll[22]. Je commence à éprouver combien la mémoire défaillante d’un vieil homme est infidèle en ce qui concerne les récents événements et les nouveaux amis (par exemple, je me suis lié d’amitié, voici quelques semaines, avec une très charmante petite fille d’environ douze ans, avec qui je fis une promenade ; et maintenant, je ne parviens plus à me rappeler aucun de ses nom et prénoms ! » Le 27 juin 1941, Walt Disney écrit à un ami que les problèmes économiques du moment le poussent à suspendre temporairement la production de plusieurs films (Cendrillon, Alice et Peter Pan) au profit de productions moins coûteuses[39]. Sa méchanceté n'est pas dirigée vers Alice, simplement vers tous ses contradicteurs[95]. » La presse britannique n'est pas en reste et, le 4 août 1951, William Whitebait du New Statesman écrit « Ce film de Disney, sûrement le plus mauvais de tous, a résumé l'aventure à une pauvre série de tours et détours, répétant tous les « clichés » [en français dans le texte] du répertoire Disney. Vous ajoutez son chat, toujours rien. Métamorphose. C'est un méchant sans envergure, un « ersatz de méchant »[95]. Au début de la production, les compositeurs-maison Oliver Wallace et Frank Churchill composent des ballades sirupeuses jusqu'à ce que Walt Disney décide de supprimer les scènes romantiques impliquant Alice[58]. Ultra facile : Qui a écrit `Alice au pays des merveilles` ? La chanson terminée, les fleurs demandent à Alice sa variété mais le genre humain ne leur étant pas connu, elles l'assimilent à du chiendent et l'expulsent. Mr. Dodgson, à Oxford, était toujours vêtu de noir, comme un pasteur, mais, quand il nous emmenait sur la rivière, il portait des pantalons de flanelle blanche. Une petite fille seule dans une maison de fou. En 2012 Wissembourg à ouvert ses portes et en 2016,l'entreprise BASTIAN PRESSE SAS a repris la Maison de la Presse ZUNINO de Saverne. En 1949, pas moins de quarante chansons ont été composées pour le film mais seulement quatorze seront conservées dans la version finale, dont certaines d'à peine une minute[14],[61]. La scène des insectes-lunettes et de l'oiseau-miroir, inspirée par De l'autre côté du miroir, avait déjà été envisagée pour un court-métrage de Donald Duck intitulé La Loca Mariposa initialement prévu pour juin 1944 mais abandonné[73]. Après avoir condamné les jardiniers à être décapités, la Reine propose à Alice, dont l'apparence l'intrigue, une partie de croquet. C'est le début de ce qui sera désormais appelé la « machine commerciale Disney » et produira de nombreuses publicités telles qu'une page pseudo-informative dans le Life Magazine du 22 janvier 1951[107]. Les Aventures d'Alice au pays des merveilles, The Encyclopedia of Walt Disney's Animated Characters, Il était une fois Walt Disney : Aux sources de l'art des studios, Disney's Art of Animation : From Mickey Mouse to Beauty and the Beast, Mouse Tracks: The Story of Walt Disney Records, Disney Dossiers : Files of Character from the Walt Disney Studios, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, Forbidden Animation: Censored Cartoons And Blacklisted Animators in America, The Wonderful World of Disney Television - A Complete History, Centre national du cinéma et de l'image animée, Interview de Marie-Claire Marty (voix française d'Alice), Alice's Curious Labyrinth / Alice in Wonderland Maze, Dingo et Max 2 : Les Sportifs de l'extrême, La Belle et le Clochard 2 : L'Appel de la rue, Le Bossu de Notre-Dame 2 : Le Secret de Quasimodo, Les 101 Dalmatiens 2 : Sur la trace des héros, Mickey, Donald, Dingo : Les Trois Mousquetaires. Les Aventures d'Alice au pays des merveilles (titre original : Alice's Adventures in Wonderland), fréquemment abrégé en Alice au pays des merveilles, est un roman écrit en 1865 par Lewis Carroll (nom de plume de Charles Lutwidge Dodgson). Alice Liddell n'assiste pas à l'enterrement de Charles Dodgson, mort le 14 janvier 1898. La scène de la marche des cartes, précédant l'arrivée de la Reine est pour Maltin « l'une des scènes les plus visuelle[ment mémorable]s, combinant des formes géométriques diverses sous des angles de vue variés »[65]. Ses histoires n’étaient pas toujours complètement inédites. Les cartes et leurs mouvements sont l'œuvre de Kendall O'Connor[100]. Pour Sean Griffin, le personnage d'Alice selon Disney est moins indépendant et volontaire que celui de Lewis Carroll[139]. Le 20 septembre 1939, lors d'une visualisation d'un storyboard, Walt semble pris à son propre piège, et pense qu'ils n'arriveront jamais à mettre au point le scénario, ses meilleures œuvres ayant été réalisées après avoir soigneusement appréhendé les personnages[34]. Les studios Disney ont réalisé deux autres adaptations de l'œuvre de Carroll : les Alice Comedies (1923-1927), série de courts métrages mêlant animation et prise de vues réelles, et deux films en images de synthèse et prise de vues réelles, Alice au pays des merveilles (2010) et Alice de l'autre côté du miroir (2016). Plusieurs films débutent par un plan général de Londres suivi d'un mouvement de caméra plongeant : Alice au pays des merveilles, Peter Pan, Mary Poppins et Les 101 Dalmatiens. « Ma chère Mrs. Hargreaves (son nom de femme mariée), En décembre 1933, peu avant sa mort, elle assiste à la projection d'Alice réalisée par la Paramount Pictures. Livraison chez vous ou en magasin et - 5% sur tous les livres. Elle se présente comme une fête aux studios Disney durant laquelle les enfants découvrent des extraits de Blanche-Neige et les Sept Nains, de Mélodie du Sud, quelques courts métrages de Donald Duck, Pluto et Mickey Mouse, un morceau de jazz interprété par le groupe d'animateurs Firehouse Five Plus Two et une « mise en bouche » de 5 minutes d’Alice[104]. Il se tenait toujours très droit, plus que très droit même, il avait l’air d’avoir avalé un manche à balai… ». Vous prenez une jeune fille, vous la mettez dans une boite de cinglés et vous n'avez rien. Eux aussi interprétés par O'Malley[95] et supervisés par Ward Kimball[87], ils devisent le long de la plage et se découvrent une différence d'éthique au sujet du travail.